Mehdi Ayachi s’illustre au Festival International de Bizerte

Le 21 août 2020, Mehdi Ayachi s’est produit sur la scène du Festival International de Bizerte

Pendant deux heures, il a présenté au public un programme riche qui variait entre chanson tunisienne, tarab et variété. 

Le gagnant de la 5ème saison de MBC The Voice a commencé le spectacle avec la chanson qu’il avait choisie pour les blind auditions « El Layl Zehi ». 

La suite était avec « Taâa Nensa » de Melhem Baraket, « Ouyoun Baheya » de Mohamed El Azaby ou encore « Talat Daqqat » de Abbou et Youssra

Il a également interprété « Ahebak » de Hussein El Jasmi, « Dalli D’haki » de Melhem Zain et « Allamani Hobbouki » du César de la chanson arabe.

Pour rendre hommage au peuple libanais qui traverse une épreuve titanesque, Mehdi Ayachi a chanté une partie de « Bhebbak Ya Lebnan ». La chanson algérienne était également au rendez-vous avec « Ya Zina ».

Il a ensuite enchaîné sur « Ordhouni Zouz Sbaya » qui a séduit le public arabe durant la finale de MBC The Voice. 

De son répertoire, la star de la Ziara a choisi de présenter « Ba’ayouni Choft Ayoun » et « Ini El Tamme’â ».  

Ensuite, il a repris « Jibouli Khali » et « Hezz Ayounek », deux titres rendus iconiques par la grande artiste Souad Mahasen, à qui il a tenu à rendre hommage en musique.

Aussi, il a honoré la mémoire d’une icône des stades, la sympathique Hajja Bahija, la plus grande supporter du Club athlétique bizertin en portant son écharpe. 

S’illustrant dans le style tunisien, Mehdi Ayachi a offert aux festivaliers un cocktail bizertin avec lequel le public a vivement interagi. Il a également chanté « Ya Mazri Hel El Biben », un titre du patrimoine de Monastir.  

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button